Barre olympique et robe font bon mariage!

Pour une bonne partie des femmes, il est impératif de ne pas utiliser de charges lourdes en musculation afin de ne pas se masculiniser. Mesdames, un physique semblable à ceux présentés ci-haut ne se contruit pas par accident. Comme je l’ai déjà mentionné dans mon article De Johanne à Hulk, les femmes ne sont pas hormonalement avantagées en ce qui concerne le gain de masse musculaire. Par conséquent, il n’y a aucune chance qu’une femme qui s’entraîne avec des charges relativement lourdes voit sa musculature croître drastiquement suite à une séance d’entraînement. Au fait, même chez l’homme, c’est impossible. L’hypertrophie musculaire est un phénomène adaptatif qui requiert des efforts soutenus pendant des mois, voire des années. Aussi, le gain de masse musculaire est tout à fait réversible. Donc, si votre musculature se développe trop à votre goût, un ajustement approprié de votre plan d’entraînement renversera la tendance. Alors, en tant qu’entraîneur privé kinésiologue, je conseille régulièrement à mes clientes de soulever des haltères relativement lourds afin d’augmenter leurs gains en force et en puissance, deux qualités musculaires trop souvent négligées. En terminant, je vous laisse avec ce clip de Camille Leblanc Bazinet et Stacey Kroon qui, à mon avis, confirme qu’il est possible de conjuguer force, puissance et féminité!

One Comment Add yours

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*