La musculation au féminin

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

Un mythe auquel je suis souvent confronté est celui de la femme Hulk. En effet, bon nombre de clientes m'ont fait part de leur inquiétude face à l'augmentation des charges en musculation. Bref, leur crainte est de devenir excessivement musclées comme une culturiste en augmentant les poids qu'elles soulèvent à l'entraînement. Ci-dessous je vous expliquerai pourquoi il est beaucoup plus probable de traverser Montréal sans rencontrer de chantier de construction en plein été que de vous réveiller un matin en ressemblant à la version féminine d'Arnold, car vous soulevez des haltères 3 fois par semaine avec votre kinésiologue.

iStock_000016605823XSmall

0,019 livre par jour...au maximum.

Puisque l'homme moyen produit au moins 10 fois plus de testostérone que la femme moyenne et que cette hormone est très impliquée dans l'augmentation de la masse musculaire, vous comprendrez que la gente féminine est nettement défavorisée par rapport à la gente masculine en ce qui concerne le gain de masse maigre. Notez également que les hommes s'entraînant dans le but d'accroître leur masse musculaire gagnent difficilement plus de 7 livres de muscles par année et ce, en s'entraînant excessivement fort, en mangeant suffisamment pour hypertrophier leurs tissus musculaires et en ayant des habitudes de vie adaptées à leur objectif. Divisons maintenant 7 livres par 365 jours. Cette équation révélatrice nous permet de constater qu'une femme produisant autant de testostérone qu'un jeune homme, s'entraînant comme une machine et ayant des habitudes de vie orientées vers la prise de masse maigre pourrait s'attendre à augmenter sa musculature d'environ 2 centièmes de livre par jour. Par conséquent,  à moins d'être dotées d'une paire d'yeux bioniques, mesdames, vous ne vous réveillerez jamais un beau matin emprisonnées sous une armure de muscle après avoir augmenté vos charges de 5 livres en quelques semaines. Au contraire, vous progresserez et serez plus en forme.

Si demain matin vous déchirez votre chandail en tentant de l'enfiler.

Afin de sécuriser celles qui craignent toujours de se réveiller demain matin, je me permet d'ajouter que même si demain matin, au lendemain d'un entraînement intense, vous vous réveillez avec une paire de bras énormes et deux cuisses d'haltérophiles, sachez que votre situation est tout à fait réversible et qu'en revenant à votre niveau d'entraînement précédent, vous retrouverez rapidement votre taille d'antan puisque vos gains sont tout à fait réversibles.

share