Deux doigts qui changèrent ma vie

 

 

 

 

Lorsqu’il s’agit de modifier vos habitudes de vie afin d’atteindre vos objectifs, il est souvent important de ressentir un sentiment d’urgence. Puisque je suis entraîneur personnel, la vaste majorité de mes clients cherchent à maigrir. Pour cette raison, j’utiliserai l’exemple de la perte de gras afin d’illustrer comment il est crucial de percevoir l’urgence de la situation afin d’adopter de nouvelles habitudes de vie pour toujours.

Implanter un changement généralisé

Tout d’abord, la plupart des gens visant un amaigrissement modéré à important doivent repenser la totalité de leur mode de vie. En effet, la pratique isolée de 3 à 5 heures d’activités physiques modérées à intenses vous permettra probablement d’améliorer votre condition physique générale, sans toutefois vous faire maigrir de façon considérable. Il faudra sûrement apporter quelques modifications tant sur le plan nutritionnel qu’au point de vue du sommeil, de la gestion du stress ainsi que sur le niveau d’activité physique à l’extérieur des séances d’entraînement. Et, pour adopter ce nouveau mode de vie nomade qui contraste énormément par rapport au rythme de vie sédentaire malheureusement très répandu au sein de la population; vous devrez vous armer de courage et de persévérance. Or, ces deux qualités sont généralement amplifiées quand notre système d’alarme interne se déclenche.

Quand deux doigts changent une vie pour toujours

Les gens de mon entourage savent que j’ai toujours été sportif. Je n’ai pas de mérite, j’adore tout simplement l’activité physique. Par contre, de l’âge de 14 à 18 ans je me suis gavé de malbouffe jusqu’à retrouver du sang dans mes selles. Je dois dire que ça a été tout un choc quand, à 18 ans, je me suis ramassé dans le bureau du gastro-entérologue avec ma mère afin de savoir ce qui se passait avec mon appareil digestif. En fait, c’est dans ce bureau que mon alarme intérieure s’est mise à crier à tue-tête. Bref, au moment où le médecin m’a demandé de baisser mon pantalon afin de me faire le toucher rectal, j’ai immédiatement chercher une alternative. En quelques secondes seulement, nous en avons trouvé une qui me plaisait davantage. J’ai donc convenu avec ce spécialiste du système digestif d’arrêter la malbouffe pendant 3 semaines afin d’observer si les saignements arrêteraient. Après quelques jours seulement, tout était rentré dans l’ordre et j’ai perdu 15 livres en 4 mois sans efforts additionnels. C’est fou quand j’y repense. Ma mère me disait sans cesse de mieux manger et je riais d’elle avec une bouteille de Pepsi dans une main et un sac de Doritos dans l’autre, mais dès qu’un docteur enfile un gant de latex, je m’empresse d’assainir mon alimentation. Et vous, quel à été votre déclencheur?

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*