Oui, mais mon amie m’a dit de m’entraîner à haute intensité!

 

 

 

 

Nous le savons tous, internet permet à un grand nombre de gens d’accéder rapidement à un volume d’information astronomique. Cependant, cette facilité d’accès, peut parfois générer certains problèmes, car le lecteur ne peut pas nécessairement relativiser le contenu de certains articles. Afin de remettre les pendules à l’heure, je me penche aujourd’hui sur cette fameuse tendance à miser exclusivement sur l’entraînement à haute intensité afin d’améliorer son cardio et de maigrir.

Dosez vos intervalles

En entraînement, plus n’est pas toujours mieux. Alors, même si nous savons que l’entraînement cardio composé de plusieurs intervalles à haute intensité entraîne davantage d’amélioration que l’entraînement en continu, il est essentiel qu’il soit bien dosé. Comme vous le savez sûrement, afin de progresser en réponse à un entraînement donné, vous devez permettre à votre corps de récupérer et de s’adapter aux demandes exigées par l’entraînement. Alors, si vous vous entraînez quotidiennement à haute intensité, il est fort probable que vous ne récupériez pas suffisamment entre vos séances.

Deux ou trois par semaine au maximum

Si vous vous êtes déjà entraîné par intervalles, vous aurez certainement constaté que ces séances d’entraînement intermittent peuvent s’avérer assez taxants sur le plan énergétique. C’est pourquoi, je vous recommande d’exécuter au maximum 3 séances d’entraînement par intervalles sur une base hebdomadaire. En fait, si votre kinésiologue ou votre entraîneur privé vous propose d’en faire davantage, demandez-lui de justifier sa décision et assurez-vous que votre condition physique progresse et que votre niveau d’énergie soit assez élevé.

Mon amie m’a dit que l’entraînement en continu ne vaut rien

Bien que l’entraînement cardio en continu entraîne généralement moins de progression que l’entraînement par intervalles, il n’est pas nécessairement à retirer de votre programme d’entraînement. Par exemple, si vous désirez augmenter votre dépense énergétique quotidienne afin de favoriser l’amaigrissement, l’entraînement en continu à intensité faible ou modérée peut s’avérer une option intéressante, car il peut s’insérer à merveille entre deux séances d’intervalles à haute intensité sans nécessairement ralentir considérablement votre récupération. Par contre, afin de ne pas entraver votre récupération tout en vous permettant de brûler des calories, le volume d’entraînement doit être bien dosé et périodisé par votre entraîneur personnel. Bref, l’entraînement à intervalles et en continu peuvent cohabiter, mais tout est une question de dosage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*