Parce qu’une femme enceinte a besoin de parler

 

 

 

 

 

Il y a quelques semaines déjà, j’ai promis à Virginie Munter de parler de l’exercice chez la femme enceinte. Alors, voici mon premier conseil d’entraînement pendant la grossesse.

Un entraînement cardio léger à modéré

Puisque, pendant la grossesse, il n’est pas recommandé de vous entraîner à haute intensité; je recommande aux femmes porteuses de s’assurer de réussir le test de la parole tout au long de leurs séances d’entraînements cardiovasculaires. Pour ce faire, il est crucial que celle-ci puisse maintenir une conversation fluide tout au long de l’entraînement.

Quand l’entraîneur privé doit retenir sa cliente

En tant qu’entraîneur personnel, j’ai déjà dû obliger une cliente habituée aux entraînements intenses à réduire son intensité de travail pendant sa grossesse et je vous confirme que ce n’est pas toujours facile, car réduction de l’intensité rime parfois avec augmentation du pourcentage de gras; ce qui va généralement à l’encontre de la raison qui pousse la plupart des gens à s’entraîner. Alors, si vous côtoyez une femme adoptant la philosophie no pain no gain en ce qui concerne l’exercice, assurez-vous qu’elle mette la pédale douce jusqu’à l’accouchement afin de maximiser son bien-être et, surtout, celui du foetus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*