Pourquoi vous ne voyez pas la partie inférieure de vos abdominaux?

La réponse est fort simple, cette partie de votre anatomie est simplement recouverte de graisse. Ce n’est pas parce que vos abdominaux sont mous et qu’il faille les raffermir comme certains pseudos-spécialistes souhaitent vous le faire croire afin d’empocher d’énormes sommes d’argent. Oui, la facilité ça vend. Effectivement, faire croire qu’on peut manger quasiment n’importe quoi et être dans une forme optimale en utilisant divers produits miraculeux, c’est une formule gagnante au niveau marketing. En tout cas, c’est beaucoup plus sexy et attrayant que de parler de changement radical des habitudes de vie, de discipline et de persévérance. Il n’y a donc pas d’exercices ou d’exerciseurs magiques faisant surgir une musculature abdominale aux allures de la Caramilk .

Poussons cette logique à l’extrême et vous verrez que ça ne tient pas la route, mais alors pas du tout.

Si les exercices musculaires localisés entraînaient une diminution localisée de l’adiposité, vous devriez retrouver des tonnes d’obèses avec des abdos forgés dans le fer, car bon nombre d’individus, afin de se débarrasser de leur surcharge pondérale, ont déjà tenté de maigrir en faisant des centaines de redressements assis par jour. Or, avez-vous déjà vu un obèse avec un six-pack abdominal. Bien sûr que non.

Mais pourquoi ne voyez-vous pas le bas de vos abdos?

En fait, ce n’est qu’une question de répartition des réserves adipeuses. Il n’y a donc aucun exercice pour les bas de l’abdomen qui changera cette situation. Seulement une diminution marquée de votre pourcentage de gras amplifiera la définition musculaire de cette partie du corps. Avez-vous déjà vu quelqu’un avec des bourrelets au milieu du ventre et des abdominaux sculptés au couteau en bas? Impossible…à part en trafiquant une photo.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*