Oui, mais mon amie m’a dit de m’entraîner à haute intensité!

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

Nous le savons tous, internet permet à un grand nombre de gens d'accéder rapidement à un volume d'information astronomique. Cependant, cette facilité d'accès, peut parfois générer certains problèmes, car le lecteur ne peut pas nécessairement relativiser le contenu de certains articles. Afin de remettre les pendules à l'heure, je me penche aujourd'hui sur cette fameuse tendance à miser exclusivement sur l'entraînement à haute intensité afin d'améliorer son cardio et de maigrir.

Dosez vos intervalles

En entraînement, plus n'est pas toujours mieux. Alors, même si nous savons que l'entraînement cardio composé de plusieurs intervalles à haute intensité entraîne davantage d'amélioration que l'entraînement en continu, il est essentiel qu'il soit bien dosé. Comme vous le savez sûrement, afin de progresser en réponse à un entraînement donné, vous devez permettre à votre corps de récupérer et de s'adapter aux demandes exigées par l'entraînement. Alors, si vous vous entraînez quotidiennement à haute intensité, il est fort probable que vous ne récupériez pas suffisamment entre vos séances.

Deux ou trois par semaine au maximum

Si vous vous êtes déjà entraîné par intervalles, vous aurez certainement constaté que ces séances d'entraînement intermittent peuvent s'avérer assez taxants sur le plan énergétique. C'est pourquoi, je vous recommande d'exécuter au maximum 3 séances d'entraînement par intervalles sur une base hebdomadaire. En fait, si votre kinésiologue ou votre entraîneur privé vous propose d'en faire davantage, demandez-lui de justifier sa décision et assurez-vous que votre condition physique progresse et que votre niveau d'énergie soit assez élevé.

Mon amie m'a dit que l'entraînement en continu ne vaut rien

Bien que l'entraînement cardio en continu entraîne généralement moins de progression que l'entraînement par intervalles, il n'est pas nécessairement à retirer de votre programme d'entraînement. Par exemple, si vous désirez augmenter votre dépense énergétique quotidienne afin de favoriser l'amaigrissement, l'entraînement en continu à intensité faible ou modérée peut s'avérer une option intéressante, car il peut s'insérer à merveille entre deux séances d'intervalles à haute intensité sans nécessairement ralentir considérablement votre récupération. Par contre, afin de ne pas entraver votre récupération tout en vous permettant de brûler des calories, le volume d'entraînement doit être bien dosé et périodisé par votre entraîneur personnel. Bref, l'entraînement à intervalles et en continu peuvent cohabiter, mais tout est une question de dosage.

share

Poutine à satiété

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

En cette veille de la journée sans diète du 6 mai 2012, je considère important de parler de l'importance d'une saine alimentation afin de maintenir une saine composition corporelle. Bien que je ne sois pas un amateur des régimes drastiques remplis d'interdits et d'aliments prohibés ayant pour effet de rendre les gens littéralement frustrés et obsédés par la nourriture, je souhaite préciser qu'il est important d'être conscient de ce que nous ingérons quotidiennement.

Le danger de la journée sans diète

Même si la journée sans diète véhicule l'idée de manger à satiété et de laisser notre corps réguler notre composition corporelle, elle peut aussi influencer négativement certains individus. Je m'explique. Puisqu'il est généralement plus facile de ne pas modifier nos comportements que l'inverse, plusieurs personnes pourraient pervertir le message de la journée sans diète afin de ne consommer que de la malbouffe à satiété, dans le but d'être en santé. Disons que cette stratégie est déséquilibrée, carencée et peu souhaitable. Imaginez quelqu'un qui écoute réellement sa faim, mais déjeune au McDo, dîne chez Pizza Hut et mange un souper minceur congelé une fois le soir venu. On est loin d'un menu santé et équilibré!

Mon opinion d'entraîneur privé

Afin d'être en santé et d'optimiser votre composition corporelle sans recourir aux régimes amaigrissants drastiques, je crois qu'il est important que vous soyez actifs quotidiennement, que votre alimentation soit basée essentiellement sur des aliments à ingrédient unique, que vous mangiez de 4 à 7 petits repas équilibrés, que vous soyez constamment hydratés et que vous écoutiez vos signaux de satiété. À mon sens, en respectant ces grandes lignes, vous pourrez laisser votre corps auto-réguler votre poids et votre composition corporelle.

Au-delà de la satiété

Parce qu'une fois n'est pas coutume, il n'est pas nécessaire de ne plus succomber à vos pêchés mignons pour le reste de votre vie afin d'être en santé. Il s'agit plutôt de maintenir l'équilibre. Si la plupart de vos repas sont sains et équilibrés, un laisser-aller culinaire occasionnel ne vous fera aucun tort, en plus de vous procurer plusieurs plaisirs gustatifs. Par contre, sachez qu'il ne s'agit pas uniquement d'écouter vos signaux de satiété. En effet, un souper constitué exclusivement de vins et de fromages restera toujours moins équilibré qu'une recette contenant des produits céréaliers entiers, des fruits et légumes ainsi qu'une source de protéines de qualité. Bref, consommer des aliments sains à satiété tout en étant physiquement actif est définitivement mieux que de suivre une diète restrictive que vous ne pourrez pas suivre et qui, à terme, vous engraissera et vous frustrera.

Bonne journée sans diète à tous!

 

 

 

 

share

Un retour aux sources extrême

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

Aujourd'hui, je tiens à partager avec vous un extrait vidéo inusité du champion du monde de la course à quatre pattes sur 100 mètres. Le japonais Kenichi Ito, qui étudie la course des quadrupèdes depuis quelques années, a décidé d'intégrer la marche à quatre pattes dans son quotidien. Comme vous le constaterez, il a drôlement perfectionné son art. En fait, son record incroyable de 100 mètres en 18,58 secondes est littéralement hors de portée de la vaste majorité des humains. Si vous en doutez, je vous invite à vous rendre à la piste d'athlétisme de votre quartier afin de comparer vos résultats à ceux de l'homme singe... Bon visionnement!

share

Quand 20 minutes suffisent

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

On entend souvent des gens invoquer le manque de temps comme raison de ne pas s'entraîner. Or, il est possible de s'entraîner peu et d'améliorer sa condition physique. Ceci dit, je tiens à préciser que si vous accordez une heure par semaine aux activités physiques modérées vous devez avoir des attentes réalistes quant à votre progression, mais sachez que vous serez tout de même plus en forme que si vous ne vous entraînez jamais. Les exercices présentés dans le vidéo ci-haut, à eux-seuls, constituent un micro-programme d'entraînement à domicile expéditif ciblant les principaux groupes musculaires d'une durée 20 minutes qui devrait améliorer la condition physique des gens sédentaires ou très peu actifs. En effet, en effectuant cette séance 3 fois par semaine, vous accorderez 60 minutes par semaine à votre entraînement. Pour plus de renseignements sur le micro-programme, contactez-moi sur le blogue ou par Facebook.

Micro-programme

Échauffement

1. 60 secondes de sauts à la corde imaginaire

2. 60 secondes de Jumping Jacks

3. 60 secondes de talons aux fesses

4. 60 secondes de genoux hauts

5. 60 secondes de rotations du tronc

1 min. de pause

Musculation

Faire 3x la super-série ci-dessous:

1. Rameur combiné au squat avec le TRX, maximum de répétitions en 45 secondes.

2. 15 secondes de pause entre les deux exercices

3. Push-Up jumelé à la  fente avec le TRX, maximum de répétitions en 45 secondes.

4. 75 secondes de pause avant de revenir à l'étape 1.

Flexibilité

2*45 secondes par étirements

1. Chaîne postérieure

2. Pectoraux

3. Quadriceps

 

share

Copier, coller, voici votre plan personnalisé Mme. Tremblay…

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

Comme bien des gens qui ont déjà entrepris un programme d'entraînement avant de l'interrompre quelques semaines plus tard, un entraîneur vous a peut être déjà prescrit un programme d'entraînement adapté préparé rapidement sur le coin d'une table dans un centre de conditionnement physique.  Malheureusement, ces plans sont souvent réalisés en moins de 10 minutes et sont pratiquement identiques d'un client à l'autre. Au fait, lorsque j'ai débuté ma carrière d'entraîneur privé, j'ai travaillé pendant 2 ans pour un réseau de centres de conditionnement physique très connu qui nous demandait de confectionner un plan d'entraînement en 7 minutes. Inutile de vous dire qu'un programme bâti en si peu de temps ne peut pas réellement être personnalisé et, surtout pas, périodisé optimalement. C'est pourquoi j'ai décidé de partager avec vous la marche à suivre ci-dessous qui vous aidera à obtenir un réel plan d'action adapté à vos besoins.

Entrevue avec l'entraîneur privé

Cette discussion est cruciale afin que votre kinésiologue puisse bâtir un plan d'entraînement réellement personnalisé. Vous pourrez lui raconter vos expériences liées à l'activité physique, vous fixer des objectifs adéquats et lui faire comprendre ce que vous attendez de lui. Cette étape peut durer entre 10 minutes et une heure.

Évaluation de votre condition physique

Avant de débuter un programme d'entraînement, il est préférable de faire évaluer votre condition physique par un kinésiologue, le professionnel de l'activité physique. Une fois les tests physiques complétés, votre entraîneur personnel aura en sa possession davantage de données utiles qui serviront à personnaliser votre approche. Puisque cette évaluation comprend la mesure de votre fréquence cardiaque de repos et de votre tension artérielle ainsi que l'administration de divers tests physiques; prévoyez entre 45 et 60 minutes. De plus, votre kinésiologue devrait recueillir vos données anthropométriques.

Élaboration et démonstration du plan d'entraînement

Il est maintenant temps pour votre entraîneur personnel de travailler sur votre plan d'entraînement. Puisqu'il est généralement préférable de suivre un programme présenté sous forme de calendrier d'entraînement afin de varier les diverses composantes et d'optimiser la périodisation; il est tout à fait normal que votre entraîneur planche pendant au moins 30 minutes pour produire un programme de 4 semaines. Une fois le programme d'entraînement complété, votre entraîneur personnel devra vous démontrer tous les exercices et les méthodes d'entraînement. Si, toutefois, il se rend compte que quoique ce soit ne convient pas lors de la démonstration du plan, il devra apporter les correctifs nécessaires afin de maximiser votre progression.

Un plan fait en 7 minutes

Alors, si votre entraîneur privé vous remet un programme d'entraînement bâti en quelques minutes, de grâce, exigez qu'il suive les étapes mentionnées ci-haut. Après tout, c'est votre santé et votre condition physique qui sont en jeu.

 

share

Entraînez-vous comme un moine

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

Vous le savez probablement, tous les humains sont uniques. Et, évidemment, cette unicité est reflétée à l'entraînement. Vous aurez sûrement remarqué que certaines personnes progressent davantage que d'autres en suivant le même programme d'entraînement. Parfois, on dirait même que certains renforcent leur musculature simplement en regardant des haltères alors que leurs voisins piochent jour après jour afin d'obtenir de maigres gains. On peut donc affirmer que l'entraînabilité de chacun est différente. Puisque la réponse à l'entraînement de chaque individu diffère, il est crucial de noter tout ce qui concerne l'entraînement et les habitudes de vie influençant votre condition physique. Plus vous recueillerez de données, plus vous serez en mesure de permettre à votre kinésiologue ou à votre entraîneur privé de personnaliser votre plan d'entraînement. Et, plus votre plan sera adapté à votre réalité, plus vous serez en forme.

Un travail de moine qui rapporte

À l'approche de Pâques, je vous propose, tout comme les moines qui passaient de longues heures à copier les écrits saints au Moyen-Âge, de remplir votre carnet d'entraînement minutieusement afin de constater l'évolution de votre condition physique dans le temps. En observant la progression ou la régression de vos statistiques, votre entraîneur personnel sera en mesure de constamment réajuster le tir et ainsi de maximiser vos résultats, car un plan d'entraînement annuel nécessite toujours des réajustements afin de réagir aux divers aléas de la vie.

Que devrait contenir votre journal d'entraînement?

Votre outil de référence personnalisé devrait contenir les exercices effectués, le nombre de séries, le nombre de répétitions, l'intensité, la durée des pauses, l'heure au début et à la fin des séances, votre niveau d'énergie au début et à la fin de chaque entraînement. Vous pourriez aussi y ajouter votre fréquence cardiaque au réveil, la dépense énergétique reliée aux entraînements, ainsi que l'heure du coucher et du réveil. De plus, si vous désirez maigrir, il est généralement primordial d'y ajouter votre journal alimentaire afin de pouvoir quantifier et qualifier votre nutrition. En terminant, si vous possédez un outil permettant d'estimer assez précisément votre dépense énergétique quotidienne, inscrivez-la dans votre journal, car vous devrez vous assurer d'avoir un apport énergétique légèrement inférieur à votre dépense afin d'optimiser votre amaigrissement.

 

share

20 bonnes raisons de bouger

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

En ce début de semaine, je vous propose de lire cet article de Paul Boisvert, kinésiologue et coordonnateur de la Chaire de recherche sur l’obésité, qui en aidera plusieurs à intégrer l'activité physique à leur mode de vie. Parfois, il est bon de se remémorer pourquoi nous pratiquons diverses activités physiques de différents niveaux d'intensité. Alors, en lisant ce billet vous découvrirez possiblement de nouvelles raisons de bouger. De plus, si vous souhaitez motiver un proche à s'entraîner, vous pourriez lui partager cet article que je vous invite à lire en cliquant ici.

share

Mon évaluation d’une mise en forme extrême

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

Récemment, un ami m'a demandé de lui donner mon opinion sur les DVD d'entraînement à domicile extrêmes P90X, mettant en vedette un entraîneur américain âgé de 53 ans nommé Tony Horton Jr. Ce dernier, possédant un corps sculpté au couteau, incarne le rêve de plusieurs hommes débutant un programme de conditionnement physique.

Qu'est-ce que le P90X?

Le P90X est un programme d'entraînement à domicile d'une durée de 90 jours comprenant 12 séances d'entraînement ciblant différentes portions de l'anatomie humaine. Vous devez donc compléter successivement tous les DVD avant de refaire le premier entraînement.

Les avantages du P90X

Contrairement à la plupart des programmes d'entraînement télévisés, le P90X offre une grande variété d'exercices pour chaque principaux groupes musculaires. Cette variété impressionnante tend à augmenter la motivation des téléspectateurs actifs en plus de permettre un haut niveau de sollicitation musculaire. Cette situation potentiellement bénéfique peut amplifier la progression des participants, tant que la récupération est adaptée. De plus, différents niveaux de difficulté sont présentés pour chaque mouvement, ce qui rend les séances accessibles à un relativement grand nombre de personnes. Notez aussi, que les séances proposées sont très denses, car elles comptent peu de temps morts. Ce scénario est alléchant pour les consommateurs visant à maximiser le temps consacré à l'entraînement. Il est également important de mentionner que mis à part l'achat des DVD et de quelques poids libres, le P90X nécessite assez peu d'investissements financiers.

Les limites du P90X

Bien que j'apprécie ce produit, je tiens à préciser qu'il présente quelques limites. Tout d'abord, bien que les entraînements suggérés permettront aux débutants de développer leur endurance, leur force, leur flexibilité, leur proprioception et leur puissance musculaire; il vise principalement la stimulation de l'endurance musculaire. Alors, les personnes qui s'entraîne intensément depuis assez longtemps, devraient surtout s'en servir afin d'améliorer leur endurance musculaire à la maison. Maintenant, chez les débutants en conditionnement physique, le risque de blessures est plutôt élevé pour deux raisons principales. Premièrement, l'inexpérience de ces derniers combinée à l'absence de supervision qualifiée sur les lieux entraîne une augmentation significative des risques de blessures. Et, deuxièmement, puisque plusieurs personnes qui décident d'entreprendre ce type de mise en forme extrême visent des résultats extrêmes et adhèrent à la philosophie du no pain no gain, le risque de blessures d'usure et de surentraînement est alarmant. Bref, bien que le P90X soit un des meilleurs produits du genre, il ne sera jamais aussi efficace et sécuritaire à long terme qu'un plan d'entraînement annuel individualisé préparé par un véritable spécialiste tel un kinésiologue. Alors, si vous désirez vous procurer le P90X, je vous recommande d'avoir recours aux services d'un professionnel de l'entraînement afin d'optimiser votre démarche.

share

Révolution ou pétard mouillé?

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

 

Après avoir connu un succès commercial phénoménal avec les courroies d'entraînement TRX, la compagnie Fitness Anywhere tente de répéter l'exploit en lançant le Rip Trainer. Grosso modo,  cet accessoire d'entraînement non-conventionnel est constitué d'un bâton et d'une bande élastique.

Pourquoi s'entraîner avec le Rip Trainer?

En fait, cet exerciseur facilite la reproduction de plusieurs gestes sportifs effectués en rotation, permettant ainsi de renforcer les groupes musculaires impliqués dans ces mouvements. Cet exerciseur léger et portatif est notamment intéressant lors de vos entraînements en plein air. Et, puisque dorénavant l'été bat son plein dès mars, il peut être utilisé sous les chauds rayons du soleil pendant environ 6 à 7 mois. Notez également que cette innovation dans le monde de l'entraînement ajoutera de la diversité à vos séances à domicile ou en plein air.

Un bâton qui coûte cher

En ce qui concerne le prix de cet article, disons que la facture est plutôt salée. En effet, 189 dollars pour un bâton et un élastique, c'est dispendieux. Effectivement, tout comme les courroies TRX, le Rip Trainer est un accessoire relativement cher, mais intéressant dans une optique d'entraînement à domicile et en plein air.

Est-ce vraiment une révolution pour améliorer votre élan ou votre frappe?

La plupart des sports d'élan ou de frappe comme le golf, le tennis, le hockey, le badminton, le baseball, les arts martiaux et j'en passe, nécessitent des rotations explosives du tronc. Il serait donc facile de considérer le Rip Trainer comme une révolution. Par contre, il y a un petit détail à considérer avant de recommander cet outil à un athlète. Afin d'optimiser la performance athlétique, le caractère spécifique de l'entraînement s'avère un aspect crucial. Or, le type de résistance que procure la bande élastique du Rip Trainer est plutôt non-spécifique, car plus on l'étire, plus la tension monte. Inversement, dans le cas des élans et des frappes, la tension est plus élevée à l'amorce du mouvement parce que l'on doit vaincre l'inertie. On peut donc présumer qu'un entraîneur privé travaillant auprès d'athlètes de haut niveau avec cet exerciseur, au lieu d'avoir recours d'autres objets tels que le ballon médicinal, pourrait détériorer la performance du principal intéressé. Cependant, chez les sportifs de niveau récréatif souhaitant diversifier leurs séances d'entraînement tout en renforçant les groupes musculaires impliqués dans plusieurs mouvements propres à leurs sports préférés tout en s'exerçant à l'extérieur ou à la maison, le Rip Trainer peut s'avérer un excellent achat.

share

Alors on pousse, pousse, pousse sur la glace…

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

 

 

Après une nuit passée à -5 degrés Celsius dans un lit de l'Hôtel de Glace de Québec, je n'avais qu'une idée en tête; me réchauffer. Et, puisque l'activité physique élève notre température corporelle, je cherchai immédiatement un endroit approprié pour m'exercer. En fait, dès que mon déjeuner consommé à la cafétéria de l'hôtel fut ingurgité, mon cerveau s'est mis en mode entraînement. Alors, en joignant l'utile à l'agréable j'ai décidé d'exécuter quelques répétitions du Push-Up décliné à l'intérieur du bar glacé. Disons que quelques touristes trouvaient l'idée plutôt farfelue, mais quand vient le temps de m'entraîner il y a peu de chose à mon épreuve. Notez que l'exercice démontré dans l'extrait vidéo, sollicite surtout les pectoraux, les triceps et les épaules. Il représente également une progression du Push-Up conventionnel. En terminant, je souhaite préciser que vous devez positionner vos pieds au-dessus de vos épaules afin d'augmenter l'intensité de cette variante de l'extension des bras.

share