Perte de poids et glucides: Un mythe résistant!

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

Aujourd'hui, je vous recommande de lire cet article de Kate Comeau, nutritionniste sportive de Vivaï nutrition. Elle fait la lumière sur la croyance populaire selon laquelle la consommation de glucides freine la perte de gras. Alors, sans plus tarder, je vous invite à lire ce billet pertinent pour tous ceux qui s'intéressent à la mise en forme et l'amaigrissement en cliquant ici.

share

Monter sur le podium en mangeant des chips

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

Depuis des lunes, les riches compagnies productrices de malbouffe s'associe à nos athlètes d'élite. Cliquez ici afin de lire cet excellent article de Mélanie Olivier, une nutritionniste réputée travaillant auprès de nombreux athlètes olympiques et professionnels, portant sur le lien douteux unissant malbouffe et athlètes de haut niveau ainsi que sur les répercussions de ces commandites.

share

La malbouffe dans les arénas

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

La qualité des aliments que l'on retrouve dans les casse-croûtes à l’aréna laisse souvent à désirer: une canette de Coca-Cola contient environ 8 cuillères à thé de sucres ajoutés ! Les frites quant à elles peuvent contenir jusqu’à 7 cuillères à thé de gras ! Comme disait Mélanie Olivier lors d’un reportage sur la malbouffe à l'aréna à l'émission «L'Épicerie»: «Si on prend pour acquis que ce sont des jeunes qui sont là pour faire de l’activité physique, du sport, être en santé, c’est un paradoxe qui n’a pas de sens. » L’organisme Hockey-Québec se préoccupe aussi de la présence d'autant de malbouffe dans nos arénas et a produit à cet effet un guide de nutrition en collaboration avec les nutritionnistes de VIVAÏ pour conscientiser les jeunes athlètes.

Pour la suite de cet article intéressant de Mélanie Mantha, diététiste chez Vivaï Nutrition, cliquez ici.

share

Résolution 2012 : Bien manger, perdre du poids et savourer !

Par Thierry Gagnon, kinésiologue

Mots-clés :

 

 

Cette année, vous consacrez votre résolution à la santé, en essayant de mieux manger et peut-être perdre quelques kilos? Voici mes suggestions pour que votre résolution tienne bon!

Un objectif réaliste pour de plus grandes chances de réussite
Le 3/4 des gens ne tiendront pas la résolution prise à l’occasion de la nouvelle année. Pourquoi? Bien souvent, c’est parce que leurs objectifs sont irréalistes ou trop élevés. En effet, quoi de plus déprimant que de perdre 1 à 2 lbs par semaine quand on s'était fixé un objectif de 5lbs par semaine? Pourtant, une perte de poids saine et graduelle, qui sera plus facile à poursuivre et à maintenir, est de 1 à 2 lbs par semaine! Se fixer un objectif réaliste, c’est se permettre de progresser plus tranquillement mais souvent plus sûrement et ainsi garder sa motivation sur une plus longue période. Penser marathon au lieu de sprint!

Pour fixer votre objectif, ne vous fiez pas à la balance la semaine suivant les repas copieux. Les kilos en plus sont souvent le résultat d'une rétention d'eau avec tous les repas salés et l'alcool que nous avons consommés.

Pour la suite de cet article intéressant de Mélanie Mantha, diététiste de Vivaï nutrition sur la Rive-Nord de Montréal, cliquez ici.

share