Vous brossez-vous les dents 3 fois par semaine?

 

 

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais savoir quelque chose. Vous brossez-vous les dents seulement 3 fois par semaine? J’espère que non… Mangez-vous des fruits et légumes seulement 3 jours par semaine? Bien sûr que non. Mais pourquoi beaucoup de Québécois se donnent comme objectif d’être physiquement actifs seulement trois jours par semaine? Possiblement, parce que le gouvernement a trop longtemps véhiculé le message suivant selon lequel il faut faire de l’activité physique modéré à intense au moins trois fois par semaine afin d’en tirer des bénéfices santés. Comprenez-moi bien, je suis tout à fait conscient qu’il est préférable de s’entraîner à trois reprises dans la semaine que de ne rien faire. Par contre, je crois que cette perspective gouvernementale est partiellement responsable de l’épidémie de sédentarité qui fait rage au Québec.

S’entraîner 5 à 6 fois par semaine changera vos perceptions

Je vous confirme que pour la vaste majorité des clients à qui j’ai suggéré de passer de 3 séances de 45 minutes à 5 séances de la même durée sur une base hebdomadaire; la deuxième option s’avérait la plus facile à intégrer à l’horaire. À première vue, cette affirmation semble probablement loufoque. Pourtant, je l’ai observé auprès de ma clientèle. Au fait, la raison est bien simple quand on s’arrête à y penser. Puisque le principal obstacle à l’adhésion à un plan d’entraînement n’est pas le manque de temps, mais bien le manque de motivation, il est fréquent de constater que les gens qui s’entraînent 3 fois par semaine le font généralement rationnellement afin de suivre les recommandations minimales auparavant proposées par notre système de santé. Or, afin d’être physiquement actif toute sa vie, il est préférable d’aimer l’activité physique. En fait, j’ai remarqué que mes clients s’entraînant 5 à 6 fois sur une base hebdomadaire éprouvent plus de facilité à suivre leur plan d’entraînement à long terme que ceux qui le font 3 fois par semaine pour deux raisons principales. Premièrement, les performances de ceux-ci progressent généralement davantage en raison du volume d’entraînement plus élevé, ce qui est plutôt encourageant et valorisant. Et, deuxièmement, le simple fait de pratiquer une activité physique modérée à intense quasiment à tous les jours, a tendance à changer la perception des gens face à l’exercice. En effet, les gens qui s’exercent 5 à 6 fois par semaine en viennent généralement à percevoir l’entraînement comme un besoin vital au même titre que l’action de manger ou de dormir, tandis que ceux qui le font à 3 reprises au cours de la semaine ont plutôt tendance à envisager l’exercice comme un devoir ou, pire, comme une corvée à accomplir 156 fois par année. Je ne sais pas pour vous, mais l’idée de réaliser une corvée 156 fois par année ne me réjouit pas particulièrement.

S’exercer, une dose quotidienne de plaisir

Afin d’optimiser votre condition physique, il est généralement préférable de construire votre plan d’entraînement en maximisant le plaisir ressenti à chaque séance. Il faut d’abord découvrir les activités que vous adorez avant d’élaborer un plan d’action qui vous fera progresser tant au niveau de votre condition physique générale que dans les activités physiques que vous avez précédemment identifiées. Alors, si vous êtes adepte du tennis, du golf, du hockey ou des randonnées en montagne, il serait intéressant d’adapter votre programme d’entraînement en fonction des demandes de votre sport préféré. En effet, lorsque vous serez physiquement actif par pur plaisir, vous aurez enfin intégré l’activité physique à votre quotidien et vous passerez de la sédentarité au nomadisme. En terminant, je vous recommande de visionner cet extrait vidéo qui fera certainement surgir en vous de doux souvenirs du temps où exercice rimait avec plaisir.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*